Les formations au lycée Allende de Béthune

Accueil / Actualités/ Les formations au lycée Allende de Béthune

Le lycée Allende offre un large panel de formations en CAP et en BAC Pro en formation sous statut scolaire ou apprenti.

Les CAP (certificat d’aptitude professionnelle) sont des diplômes professionnels qui se préparent en 2 ans après la 3e, à temps plein ou en apprentissage. En fonction du profil et des besoins de l’élève, le diplôme peut aussi se préparer en 1, 2 ou 3 ans. Les CAP permettent d’apprendre un métier dans de très nombreuses spécialités. Après le CAP, il est possible de poursuivre ses études en bac pro.

Les bacs professionnels se préparent en 3 ans après la 3e (2de pro, 1re pro et Tle pro), en lycée professionnel. Ils peuvent aussi se préparer après un CAP ou après une 2de générale et technologique. Il existe plus de 100 spécialités de bacs pro dans de nombreux secteurs d’activité. L’enseignement s’appuie sur un métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage. Le bac pro prépare à l’entrée dans la vie active, mais permet aussi la poursuite d’études, notamment en BTS.


Les CAP

L’établissement propose trois CAP.

Le CAP MF (Menuisier Fabricant) Le titulaire du Cap MF peut travailler au sein d’une entreprise de menuiserie, agencement ou meuble. Dans l’atelier, il fabrique principalement, individuellement ou en série, des fenêtres, des volets, des portes, des armoires et d’autres meubles en bois ou en matériaux dérivés, qui peuvent comprendre des composants en verre ou en matériaux synthétiques. Il surveille la fabrication, le contrôle qualité des produits et la maintenance des machines et outils. Sur le chantier, les travaux se limitent à l’installation du mobilier. Le menuisier doit cependant organiser et sécuriser son intervention, puis trier et évacuer les déchets.

Le CAP MI (Menuisier installateur) Le titulaire du Cap MI travaille dans une entreprise de menuiserie ou d’aménagement. Il réalise les pièces d’adaptation et de réglage pour la menuiserie (portes, fenêtres, volets, placards, escaliers, etc.) et le mobilier, et les installe. Elle réalise également des travaux d’isolation et d’imperméabilisation en atelier, pour la découpe et l’assemblage des ouvrages, ou sur site, pour leur pose. Il connaît les différents matériaux (bois, matériaux dérivés, matériaux associés tels que l’aluminium, les mousses, etc.), les principales techniques d’usinage du bois et les étapes de fabrication. Sur place, il sait adapter l’installation aux contraintes de structure, d’étanchéité et de confort. De plus, il doit organiser et sécuriser son intervention et assurer le tri et l’élimination des déchets.

Le CAP SM (Serrurier métallier) La métallerie est présente dans la serrurerie, la construction métallique ou la menuiserie, les ferrures, la ferronnerie (serrures, blindages, balcons, balustrades, escaliers, vérandas, etc.). Dans l’atelier, le métallurgiste assure la fabrication d’une œuvre ou d’une de ses pièces. Il analyse les dessins et la gamme de production, choisit les moyens à mettre en œuvre, positionne la matière première, installe les outils, conduit l’usinage, assemble et assemble… Sur place, il participe à la pose de l’ouvrage. Sa formation lui permet de travailler sur des produits de formes différentes (plaques, profilés, etc.) et des matériaux aussi divers que l’acier, l’aluminium ou les alliages de cuivre.

Les BAC Pro :

Le Bac Pro EDPI (Etude et définition de produits industriels) Ce baccalauréat professionnel mène aux fonctions de technicien bureau d’études en génie mécanique, chaudronnerie, automobile et aéronautique. La définition du produit est au cœur de son activité. A partir d’un cahier des charges fixant l’objectif à atteindre, le technicien recherche des solutions techniques susceptibles de répondre au problème posé en exploitant la documentation disponible, en analysant les produits mécaniques existants, en identifiant les fonctions mises en œuvre. Il crée ensuite le modèle 3D de la solution choisie. Ce modèle représente l’image volumique, avec un rendu réaliste, de la pièce ou du sous-ensemble mécanique à fabriquer. A l’aide d’un logiciel de dessin intégré à la CAO, il édite, à partir du modèle 3D, les plans 2D (c’est-à-dire l’avant, le profil, les vues de dessus, etc.) du produit. Il précise la forme de la pièce: pièce d’un ensemble mécanique, pièce de moteur ou de boîte de vitesses, élément ou composants de train d’atterrissage et calcule leurs dimensions. Il réalise également, et toujours à partir du modèle 3D, des dessins spécifiques du produit pour les catalogues, les instructions de montage ou de maintenance.

Le Bac Pro MELEC (Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés) Le titulaire du baccalauréat professionnel Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il s’adapte à l’évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il participe à l’analyse des risques professionnels, de mise en oeuvre. Il respecte et fait respecter les exigences de santé et de sécurité au travail. Il respecte et met en oeuvre les réglementations environnementales. Il propose des solutions techniques minimisant l’impact sur l’environnement. Il contribue à la mise en oeuvre de la démarche qualité de l’entreprise. Il appréhende la composante économique de ses travaux. Il communique avec son environnement professionnel. Il appréhende l’entreprise et son environnement. Les activités professionnelles (préparation des opérations avant la réalisation, la mise en service, la maintenance) peuvent s’exercer dans les secteurs : des réseaux ; des infrastructures ; des quartiers, des zones d’activité ; des bâtiments ; de l’industrie ; des systèmes énergétiques autonomes et embarqués.

Le Bac Pro MVP (Maintenance des véhicules particuliers) Maintenance des véhicules option A Le diplômé recherche la panne en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés. Le diagnostic, largement informatisé, se fait sur ordinateur, avec un logiciel spécialisé qui localise, sur schéma, l’endroit possible de la panne. Il élabore une méthode de réparation ou d’entretien en tenant compte des coûts induits. Il réalise les réparations : démonte et répare, effectue les réglages conformément aux données du constructeur. Il effectue les révisions et les contrôles périodiques des véhicules. Il accueille et conseille la clientèle. Au cours de sa formation, le futur technicien acquiert des connaissances en mécanique, hydraulique, électricité, pneumatique et électronique nécessaires en fonction des données constructeurs. Ce technicien d’atelier peut travailler dans le réseau après-vente des réseaux constructeurs, dans l’atelier de maintenance d’entreprises de transport ou d’une administration, dans un garage indépendant ou pour une flotte de véhicules. L’option voitures particulières forme des techniciens d’atelier qui assurent l’entretien et la réparation des automobiles.

Le BAC Pro OBM (Ouvrages du bâtiment métallerie) Le titulaire de ce bac pro fabrique et met en oeuvre différents ensembles : des structures de bâtiment (charpentes, ossatures), des parties de l’enveloppe du bâtiment (fenêtres, portes, parties de façade ou de toiture), des ouvrages de distribution et de protection (cloisons, passerelles, clôtures, garde-corps). Il intervient en atelier et sur chantier, dans le cadre de travaux de construction neuve, de réhabilitation ou d’entretien. Il est chargé de préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir d’un dossier architectural, en tenant compte des concepts, normes et contraintes de l’entreprise. Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication. Il peut animer une petite équipe d’ouvriers et de compagnons professionnels, organiser et gérer l’activité et suivre la réalisation du chantier. Les diplômés s’insèrent dans les PME de métallerie, serrurerie, construction métallique, façades ou menuiseries métalliques.

Le Bac Pro TMA (Technicien menuisier agenceur) Le titulaire de ce bac pro intervient en atelier et sur chantier pour fabriquer et mettre en œuvre différents ouvrages de menuiserie extérieure et intérieure ainsi que des aménagements de pièces, bureaux, cuisines, salles de bains, magasins, salles d’exposition, lieux de réunion… Son activité consiste à préparer le processus de réalisation d’un ouvrage à partir du dossier architectural, des concepts et normes de la menuiserie et de l’agencement et des contraintes de l’entreprise. Il réalise les ouvrages selon les techniques et procédés courants de fabrication et de mise en œuvre de la menuiserie et de l’agencement. Il encadre une équipe d’ouvriers et de compagnons professionnels et gère le suivi de la réalisation du chantier. Les diplômés s’insèrent dans les PME qui fabriquent et installent des menuiseries pour l’habitat individuel et collectif.

Le Bac Pro TU (Technicien d’usinage) En entreprise ou en atelier de mécanique, le titulaire de ce bac pro maîtrise la mise en œuvre de l’usinage par enlèvement de matière. Il sait analyser l’ensemble des données techniques et utiliser la chaîne des données numériques (conception assistée par ordinateur, fabrication assistée par ordinateur…). Lors du lancement et du suivi de la production, il prépare les outils et les outillages. Il conçoit un programme à partir d’une définition numérique et à l’aide de logiciels de fabrication assistée par ordinateur puis il effectue la simulation du programme. Il implante et transfère les données numériques. Il règle et met en œuvre le système. Il choisit les matériels de mesure et de contrôle. Il installe et règle les outils et les outillages. Il réalise les pièces dans le respect de la qualité, des délais et des coûts. Il assure la maintenance de premier niveau de l’ensemble du système de production. Le technicien travaille en équipe et collabore avec les différents services de l’entreprise. Il possède des connaissances en gestion de production appliquées au contexte de l’atelier.

Le BAC PRO VTR (Véhicule Transport routier) Maintenance des véhicules option B véhicules de transport routier Le diplômé recherche la panne en utilisant des instruments de mesure et de contrôle informatisés. Le diagnostic, largement informatisé, se fait sur ordinateur, avec un logiciel spécialisé qui localise, sur schéma, l’endroit possible de la panne. Il élabore une méthode de réparation ou d’entretien en tenant compte des coûts induits. Il réalise les réparations : démonte et répare, effectue les réglages conformément aux données du constructeur. Il effectue les révisions et les contrôles périodiques des véhicules. Il accueille et conseille la clientèle. Au cours de sa formation, le futur technicien acquiert des connaissances en mécanique, hydraulique, électricité, pneumatique et électronique nécessaires en fonction des données constructeurs. Ce technicien d’atelier peut travailler dans le réseau après-vente des réseaux constructeurs, dans l’atelier de maintenance d’entreprises de transport ou d’une administration, dans un garage indépendant ou pour une flotte de véhicules. L’option véhicules de transport routier forme des techniciens d’atelier qui assurent l’entretien et la réparation des poids lourds.

 

Carte survolable et cliquable

Lycée Allende Béthune

 

 

Bac Pro Technicien d'usinage Bac Pro Ouvriers du bâtiment métallerie Bac Pro Véhicules transport routier Bac Pro Maintenance des véhicules particuliers Bac Pro Technicien menuisier agenceur Bac Pro Étude et définition de produits industriels Bac Pro Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés